Échec d’une requête présidentielle

Louis Godart avait profité de la visite de François Hollande à Dijon pour remettre son CV en main propre au Président.
Politis  • 25 avril 2013
Partager :

À la recherche d’un stage de fin d’études, Louis Godart avait profité de la visite de François Hollande, venu le 11 mars à Dijon signer des emplois d’avenir pour les jeunes non diplômés, pour remettre son CV en main propre au Président. Non sans lui déclarer qu’il espérait qu’il n’était « pas que dans la com’ ». Transmis par le chef de cabinet de ce dernier au ministère du Travail, le CV a été adressé au directeur général de Pôle emploi, or l’agence « ne s’occupe pas des stages », note l’étudiant, étonné que le ministère ne le sache pas. Louis Godart a aussi obtenu du directeur général de l’Association pour l’emploi des cadres, saisi également par l’Élysée, un rendez-vous avec des conseillers qui lui ont donné quelques tuyaux pour peaufiner sa lettre de motivation et son CV. C’est toujours ça de pris…

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don