Hessel indigne Cyrulnik

Le brillant éthologue avait déjà dit en 2010 sa distance avec le petit livre de Stéphane Hessel Indignez-vous .

Politis  • 18 avril 2013
Partager :

Le brillant éthologue avait déjà dit en 2010 sa distance avec le petit livre de Stéphane Hessel Indignez-vous , redoutant l’indignation en tant que finalité, antichambre de l’engagement irraisonné. Alors pourquoi cette charge post-mortem, dimanche dernier, au déférent micro de Marie-Odile Monchicourt sur France Info ? Cyrulnik, s’abritant derrière le respect pour « le bonhomme » et prétextant valoriser l’essai de Mattéi De l’indignation à l’engagement (paru il y un an !), s’en prend avec un mépris qui sème le malaise aux critiques d’Hessel contre la mondialisation, contre le capitalisme et (surtout ?) contre l’État d’Israël, « qui est méchant depuis son incroyable victoire lors de la guerre des Six-Jours » . Hessel en devient un simplet, suppôt des manipulateurs de foule. On cherche en vain un peu d’analyse politique ou sociologique derrière cette pure « indignation ». Au sens cyrulnicien du terme.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don