Le rêve de Thibault Lanxade

Il vient tout de go de proposer que les futurs ministres soient auditionnés avant leur nomination par les partenaires sociaux.

Thibault Lanxade, PDG d’Aqoba, société spécialisée dans les cartes de paiement « sur mesure » (entendez de fidélité ou de crédit revolving), s’était déjà distingué en 2007 en demandant que des patrons soient intégrés aux commissions des programmes scolaires de l’Éducation nationale afin que l’école fasse mieux « aimer l’entreprise ». Désormais candidat à la succession de Laurence Parisot à la tête du Medef, il vient tout de go de proposer que les futurs ministres soient préalablement auditionnés avant leur…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents