Bibendum roule pour la mobilité boursière

Michelin supprimera 730 postes à Joué-lès-Tours, un site pas assez « compétitif ».

Rebelote, Michelin supprimera 730 postes à Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire) et cessera la production de pneus poids lourds sur ce site, pas assez « compétitif ». Dans cette affaire, le gouvernement s’est contenté de la promesse de 800 millions d’investissements, programmés de longue date. Le géant du pneumatique affiche pourtant une excellente santé financière : 1,5 milliard d’euros de bénéfices en 2012, soit une hausse de 7,5 % ! En 1999, Michelin avait déjà organisé des suppressions de postes qui avaient…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.