Cinéma : quelle convention collective ?

La convention collective des techniciens du cinéma, qui suscite de forts antagonismes, devrait entrer en vigueur le 1er juillet. Pour Laurent Blois, elle professionnalisera le secteur sans interdire la réflexion sur le financement des films d’art et d’essai. Pour Thomas Ordonneau, ses exigences seront intenables pour les petites productions.

L’extension d’une convention collective dans le cinéma… serait la mort du cinéma. C’est une vision un peu paranoïaque de la problématique, non ? Le texte que nous avons négocié durant de très longues années et qui a vocation à être étendu à partir du 1er juillet est le fruit d’un long compromis. Pourquoi un compromis ? Parce qu’il convenait d’aboutir à des niveaux de rémunération pour les salariés qui répondent à certaines nécessités : reconnaissance de la précarité des professionnels du cinéma, des…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.