La mélodie de l’argent

Le président de la Sacem, Bernard Miyet, a quitté son poste avec un parachute doré de 600 000 euros.
Politis  • 6 juin 2013
Partager :

Les auteurs-compositeurs-interprètes qui courent le cachet seront ravis d’apprendre ce qu’un organisme de contrôle proche de la Cour des comptes vient de révéler : le président de la Sacem, Bernard Miyet, a quitté son poste avec un parachute doré de 600 000 euros. C’est-à-dire l’équivalent d’un an de salaire brut que la Sacem, chargée de défendre et de répartir les droits des auteurs d’œuvres musicales, lui avait accordé en 2010. Inutile de se casser la tête à chercher le prochain tube de l’été : patron d’une société de gestion des droits d’auteur, c’est beaucoup plus rentable !

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don