La vision simple de Cohn-Bendit

Il a donné, dans le JDD, une analyse très personnelle des contestations sociales turque et brésilienne.

Daniel Cohn-Bendit a donné, dans le JDD, une analyse très personnelle des contestations sociales turque et brésilienne. Selon lui, les jeunes de ces deux pays ne sont plus séduits par leurs sociétés, qui portent des projets « mégalos ». Le député européen évoque aussi la « résignation » de la jeunesse française et dresse un parallèle sommaire entre les « mouvements les plus sectaires, qu’ils soient d’extrême gauche ou d’extrême droite » qui, dit-il, profitent de la crise. Daniel Cohn-Bendit n’hésite pas à…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le bac des uns et le bac des autres

Culture
par ,

 lire   partager

Articles récents