Secret des sources renforcé

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Le Conseil des ministres a adopté ce mercredi 12 juin le projet de loi renforçant la protection du secret des sources des journalistes, présenté par Christiane Taubira, ministre de la Justice. Au-delà des journalistes, ce projet de loi étend la protection du secret des sources aux collaborateurs de la rédaction. Il entend restreindre « significativement les cas dans lesquels il pourrait être porté atteinte au secret des sources » . Il reviendra seul à un juge des libertés et de la détention de procéder par ordonnance à cette atteinte au secret des sources.

Enfin, il prévoit d’interdire « la condamnation d’un journaliste pour le délit de recel d’une violation du secret de l’enquête ou de l’instruction » , et l’alourdissement des sanctions pénales en cas d’atteinte injustifiée par une autorité publique. Le texte devrait être présenté au Parlement avant la fin de l’année. Le juge Courroye n’a qu’à bien se tenir.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.