Drôle de transition énergétique

Le Cercle de l'industrie insiste opportunément sur la différence des prix du gaz entre les États-Unis et la France.
Politis  • 11 juillet 2013
Partager :

Dans une tribune publiée ce lundi dans les Échos , le Cercle de l’industrie livre sa vision de la transition énergétique nécessaire au « redressement » de l’économie. Ce lobby patronal entend garantir la sécurité des approvisionnements, la protection de l’environnement, « et, surtout, l’accès à un prix de l’énergie compétitif ». Sa tribune insiste opportunément sur la différence des prix du gaz entre les États-Unis et la France : une façon déguisée d’évoquer l’extraction du gaz de schiste, interdite dans l’Hexagone mais autorisée outre-Atlantique ? L’actuel ministre de l’Économie, Pierre Moscovici, ne sera pas insensible à ces préconisations ; il a été vice-président de ce club qui regroupe des patrons de grandes entreprises et des hommes politiques. C’est d’ailleurs un autre socialiste, Alain Rousset, député et président de l’Association des régions de France, qui occupe désormais ce poste.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don