Prime à la casserole pour Bédier

Pierre Bédier devrait retrouver son siège de conseiller général à Mantes-la-Jolie.

Dimanche, Pierre Bédier devrait retrouver son siège de conseiller général à Mantes-la-Jolie (Yvelines). L’ancien ministre de Jean-Pierre Raffarin, et ex-président du conseil général des Yvelines, est arrivé en tête du premier tour de la cantonale partielle avec 45,36 % des voix, loin devant une jeune candidate du PS, Rama Sall (21,05 %). Condamné en 2008 pour « corruption passive » et « recel d’abus de biens sociaux » à dix-huit mois de prison, trois ans de privation de droits civiques et six ans…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.