Évadés fiscaux sur le retour

Les contribuables repentis y trouvent apparemment leur intérêt.
Politis  • 29 août 2013
Partager :

La faiblarde loi contre la fraude fiscale et la grande délinquance économique et financière est en train de ramener au bercail quelques évadés fiscaux, grâce à la circulaire publiée fin juin. Les contribuables repentis qui détiennent des avoirs à l’étranger y trouvent apparemment leur intérêt : ils peuvent bénéficier d’une remise sur les lourdes pénalités prévues par la loi, dont des intérêts de retard au taux annuel de 4,8 %… La circulaire a provoqué le dépôt de 1 100 dossiers de régularisation en deux mois, venant de particuliers et d’entreprises. Soit autant de dossiers que « pendant les deux dernières années », a assuré Bernard Cazeneuve, ministre du Budget. François Hollande pourra enfin recaser sa fameuse « lutte implacable contre les dérives de l’argent » sans être contredit.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don