Isinbaeva, plus haut la bêtise

La triple championne du monde du saut à la perche dit aussi des conneries.
Politis  • 29 août 2013
Partager :

Triple championne du monde du saut à la perche, Elena Isinbaeva ne fait pas que franchir les barres. Elle dit aussi des conneries. À peine sacrée d’un nouveau titre mi-août, à Moscou, l’athlète russe apportait son soutien à la loi anti-gay promulguée par Poutine deux mois plus tôt, interdisant tout acte de « propagande homosexuelle » devant les mineurs : « Nous nous considérons avec des standards de gens normaux, c’est-à-dire des hommes avec des femmes et des femmes avec des hommes. Nous n’avons jamais eu ce problème en Russie et nous ne voulons pas l’avoir dans le futur. » Des propos guère étonnants chez Isinbaeva, qui avait soutenu Poutine lors des élections de 2012. Les instances sportives se sont indignées, mais sans sanctionner.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don