La NSA écoute, la France se tait

selon le Monde, qui le tient des fuites organisées par Edward Snowden, la NSA aurait enregistré 70,3 millions de communications téléphoniques françaises du 10 décembre 2012 au 8 janvier 2013.
Politis  • 24 octobre 2013
Partager :

Valls demande « des explications », Ayrault est « choqué », Fabius convoque l’ambassadeur des États-Unis : selon le Monde, qui le tient des fuites organisées par Edward Snowden, ancien de la National Security Agency (NSA), celle-ci aurait enregistré 70,3 millions de communications téléphoniques françaises du 10 décembre 2012 au 8 janvier 2013. Mais tout porte à croire qu’on en restera aux coups de menton. En juillet, lors de la révélation de turpitudes similaires de la NSA, Hollande avait agité un report de l’ouverture des négociations sur le traité commercial UE-États-Unis : inaudible. Dans la foulée, prise de zèle atlantiste, la France avait fermé son espace aérien à l’avion du président bolivien Morales, soupçonné de vouloir exfiltrer Snowden, (toujours) réfugié en Russie.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don