Pas d’urgence pour l’hébergement

« Faire diminuer le nombre de personnes à la rue »… voilà un objectif d'Anne Hidalgo qui manque cruellement d’ambition.

Dans ses « priorités pour Paris », la candidate PS dans la capitale, Anne Hidalgo, « s’engage à faire diminuer le nombre de personnes à la rue, notamment les familles, les enfants, par un nouveau Pacte entre la ville, les associations et l’État ». « Faire diminuer »… voilà un objectif qui manque cruellement d’ambition. Pour rappel, l’accès à un hébergement d’urgence est un droit que l’État se doit de garantir. C’est la loi, et non la faveur d’une mairie philanthrope. S’il existe certes une marge entre un…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Des écrans de fumée ?

Pédopsy : Nos futurs
par ,

Blog

 lire   partager

Articles récents