La conscience d’Éric Naulleau

Il publie un livre d’entretien avec le crypto-fasciste Alain Soral.
Politis  • 14 novembre 2013
Partager :

« Je suis allé à la baston. » Voilà comment Éric Naulleau, publiant un livre d’entretiens avec le crypto-fasciste Alain Soral, Dialogues désaccordés , justifie cette déplorable entreprise. Tout gonflé de son ego, Naulleau croit-il réellement faire ainsi reculer les miasmes que dispense son interlocuteur ? Au contraire, en apposant son nom sur une même couverture de livre, en lui accordant le crédit d’un débat « idées contre idées », il légitime le discours hideux de son interlocuteur. Éric Naulleau serait-il à ce point naïf ? Ou bien, condamné à aller toujours plus loin dans la compromission médiatique pour continuer à faire le buzz, aurait-il sciemment fait taire sa conscience ?

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don