Le négociateur est un fraudeur

Le commissaire européen en charge du Commerce est poursuivi en justice par l’administration fiscale belge qui lui réclame 900 000 euros.

Peu connu du grand public, Karel De Gucht est commissaire européen en charge du Commerce. À ce titre, il est chargé de superviser pour l’UE les négociations sur le futur traité de partenariat transatlantique sur le commerce et les investissements entre l’Europe et les États-Unis (TTIP). Mais il est aussi poursuivi en justice par l’administration fiscale belge qui lui réclame 900 000 euros pour avoir omis de déclarer à l’État une plus-value sur actions de 1,2 million d’euros. Dans l’attente du résultat du…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le bac des uns et le bac des autres

Culture
par ,

 lire   partager

Articles récents