NVB contre la prohibition ?

lundi matin sur France Inter, Najat Vallaud-Belkacem a eu ce mot étonnant : « Le prohibitionnisme, que ce soit sur l’alcool ou sur ce que vous voulez, cela ne marche pas. »
Politis  • 28 novembre 2013
Partager :

Fraîchement nommés ministres, Vincent Peillon et Cécile Duflot avaient suscité un tollé pour avoir émis l’hypothèse d’ouvrir un débat sur la dépénalisation du cannabis. Or, lundi matin sur France Inter, Najat Vallaud-Belkacem, s’exprimant en faveur de la pénalisation des clients mais rappelant, paradoxalement, son opposition à la prohibition de la prostitution, a eu ce mot étonnant : « Le prohibitionnisme, que ce soit sur l’alcool ou sur ce que vous voulez, cela ne marche pas ; prohiber, c’est se contenter de fermer les yeux, sans qualifier ni interroger un système. » La porte-parole du gouvernement aurait-elle enfin découvert l’échec patent de la guerre à la drogue souligné par tant d’observateurs ?

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don