Allemagne : La grande coalition entre les mains des militants

Le SPD a conclu un accord de gouvernement avec le parti de Merkel,soumis au vote des adhérents. Correspondance de Berlin, Rachel Knaebel.

«Ce sont les plus pauvres des travailleurs qui profiteront de cet accord », assurait Andrea Nahles, secrétaire générale du parti social-démocrate allemand (SPD), le 29 novembre à Dresde, en Saxe. Depuis la signature d’un accord de gouvernement entre le SPD et les conservateurs (la CDU d’Angela Merkel et le parti de droite bavarois CSU), le 27 novembre, les responsables sociaux-démocrates arpentent le pays pour en faire la promotion auprès de leurs militants. Car le SPD a soumis à condition sa participation…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.