Le parti de Moscou

Le Front national, parti de Moscou ?

Politis  • 19 décembre 2013
Partager :

Interrogée sur l’absence des autorités françaises à Sotchi, Marine Le Pen a convenu que « ce n’est pas une obligation que l’ensemble des dirigeants aillent à l’ouverture des JO ». Avant de critiquer Laurent Fabius et François Hollande, accusés de « cirer les pompes des Qataris et des Saoudiens », « deux pays où on peut dire que les homosexuels sont persécutés ». « Ce qui n’est pas le cas en Russie », a-t-elle ajouté, contre toute évidence. Le Front national, parti de Moscou ? C’est peut-être ça, le nouveau visage de l’extrême droite.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don