Dexia se fout du monde

La banque n’a rien trouvé de mieux que d’augmenter de 30 % trois de ses dirigeants.

Il y a décidément quelque chose de pourri au royaume de la finance. Alors que les Français ont déjà déboursé 6,6 milliards d’euros pour sauver Dexia de la faillite, la banque, en plein démantèlement, n’a rien trouvé de mieux que d’augmenter de 30 % trois de ses dirigeants. Depuis le 1er janvier, ils ont vu leur salaire passer de 340 000 euros à près d’un demi-million d’euros par an. « La gestion en extinction est un métier complexe qui demande des compétences pointues et des professionnels expérimentés »,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Ouvrez les fenêtres, lisez la presse indépendante

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

COP 26 : la fin du blabla ?

Écologie
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.