Endettez-vous, enrichissez-nous !

Le Medef s’intéresse de près aux élections municipales.
Politis  • 27 février 2014
Partager :

Le Medef s’intéresse de près aux élections municipales. L’organisation patronale ne se contente pas d’auditionner des candidats en ses locaux, exercice auquel Anne Hidalgo et Nathalie Kosciusko-Morizet se sont bien volontiers pliées le 19 février, elle envoie également ses conseils de gestion aux futurs élus. Dans une lettre type, révélée par Europe 1, le syndicat patronal demande aux futurs élus de simplifier l’« environnement réglementaire » des entreprises et de « penser différemment l’organisation territoriale ». Il les enjoint surtout de « baisser la pression fiscale » : « La baisse des dépenses publiques est un impératif afin de pouvoir alléger les taxes et impôts pesant sur les entreprises », écrit le Medef, « persuadé que la sphère publique peut faire mieux avec moins ». L’organisation patronale prône toutefois « le maintien d’un bon niveau d’investissements ». En somme, le Medef demande aux municipalités désargentées (après une baisse d’impôt) de continuer à passer commande auprès des entreprises, quitte à s’endetter pour cela. Gonflé !

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don