Quand le Crif fait parler la CGT

Quelle ne fut pas la surprise de Thierry Lepaon en apprenant sur le site du Crif que la CGT « condamne la campagne BDS »...

Quelle ne fut pas la surprise de Thierry Lepaon en apprenant sur le site du Crif que la CGT « condamne la campagne BDS » (Boycott, désinvestissement, sanctions) menée contre la politique israélienne de colonisation des territoires palestiniens. Le secrétaire général de la CGT a aussitôt pris la plume pour adresser au président du Crif, Roger Cukierman, le plus vigoureux démenti. Au cours d’une rencontre entre les deux organisations, le 28 janvier, Thierry Lepaon avait indiqué que la CGT « ne s’inscrivait…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents