Quand le Crif fait parler la CGT

Quelle ne fut pas la surprise de Thierry Lepaon en apprenant sur le site du Crif que la CGT « condamne la campagne BDS »...
Politis  • 6 février 2014
Partager :

Quelle ne fut pas la surprise de Thierry Lepaon en apprenant sur le site du Crif que la CGT « condamne la campagne BDS » (Boycott, désinvestissement, sanctions) menée contre la politique israélienne de colonisation des territoires palestiniens. Le secrétaire général de la CGT a aussitôt pris la plume pour adresser au président du Crif, Roger Cukierman, le plus vigoureux démenti. Au cours d’une rencontre entre les deux organisations, le 28 janvier, Thierry Lepaon avait indiqué que la CGT « ne s’inscrivait pas dans cette campagne » tout en précisant que des militants CGT y participaient et en réaffirmant les droits des Palestiniens. Le président du Crif s’était empressé de faire dire à la CGT ce qu’elle n’avait pas dit. Et de le faire savoir sur son site. Élégant…

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don