Onfray sombre dans le mauvais genre

Politis.fr  • 20 mars 2014
Partager :

Dans un blog repris en tribune dans le Point (6 mars), Michel Onfray attaque
Judith Butler, accusée de « faire le tour du monde en défendant ces délires » .
Lesquels ? Ceux de la « fumeuse théorie du genre » . Les tenants de la Manif pour
tous et autres ultra-réacs du Printemps français ont dû bénir le ciel de ce soutien…
inespéré. Sans manifestement avoir lu une ligne des rigoureux ouvrages de la
philosophe de Berkeley, qui déconstruisent les vieilleries naturalistes figeant dans
le marbre la différence sexuelle, Onfray aurait en fait repris le contenu de sites
(notamment québécois) notoirement homophobes. Aurait-il laissé parler son
« genre », celui de l’hétérosexiste de base ?

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don