Européennes : Le Front de gauche au bord de la rupture

Michel Soudais  • 3 avril 2014 abonné·es
À huit semaines du scrutin , la désignation des candidats du Front de gauche (FdG) aux élections européennes est toujours au point mort. « Le secrétariat national du Parti de gauche (PG), réuni [hier soir], n'a pu que constater l'échec, à ce stade des négociations permettant de se présenter ensemble aux élections européennes » , déplore Éric Coquerel, secrétaire national aux relations unitaires du PG, dans un courrier public adressé au PCF. Le Parti communiste, qui
Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)