Le retour de « Rocky »

Otage en Syrie, Didier François, alias « Rocky », avait été l’un des cofondateurs de SOS-Racisme avec Harlem Désir et Julien Dray.
Politis  • 24 avril 2014
Partager :

On a vu un long aparté sur le tarmac de Villacoublay entre le reporter d’Europe 1 Didier François, ex-otage tout juste libéré, et François Hollande. Ces deux-là se connaissent bien depuis le début des années 1980. Didier François, alias « Rocky », avait été l’un des cofondateurs de SOS-Racisme avec Harlem Désir et Julien Dray. Tous transfuges de la Ligue communiste qui venaient de rejoindre le Parti socialiste de François Mitterrand. Le futur président de la République, jeune énarque, entamait une carrière politique dans le sillage de Jacques Delors. Quant à Didier François, il a fait un autre choix, au contraire de ses compères de l’époque. Celui de ne pas devenir un professionnel de la politique.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don