San Mao : L’internationale des crève-la-faim

Héros chinois des années 1940, San Mao incarne les gamins des rues du monde entier.

Attention, document historique – et bien vivant – de première bourre… Avec les strips de San Mao le petit vagabond, nous faisons un grand saut en arrière pour entrer dans la Chine des années 1940. San Mao, c’est Quick et Flupke version solo et « sino » ; c’est Tchang du Lotus bleu sans Tintin ni happy end . D’ailleurs, Tchang et San Mao sont nés au même moment, rappelle en préface Nicolas Finet, spécialiste de la bande dessinée chinoise et des cultures asiatiques. Et s’ils ont la même mère, cette Chine…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents