Eurovision : la victoire (politique) de Conchita !

L’Eurovision édition 2014 s’est transformée en quasi-manifestation politique en faveur de l’égalité des droits des homos.
Politis  • 15 mai 2014
Partager :

L’Eurovision plaît depuis longtemps à un grand nombre de gays. Mais son édition 2014 s’est transformée en quasi-manifestation politique en faveur de l’égalité des droits des homos, contre l’homophobie et même la transphobie. La mairie de Copenhague, où avait lieu le concours le 10 mai, a d’abord souhaité marier des couples la semaine précédant la cérémonie : trente couples homos et hétéros ont répondu présents dont… trois couples gays russes, largement mis en avant par la municipalité. Enfin, durant la soirée, les concurrents russes ont été sifflés avant que le travesti barbu autrichien, Conchita Wurst (Thomas Neuwirth au quotidien), remporte haut la main la compétition. Une belle réponse au député Vitaly Milonov, à l’origine de la loi russe homophobe pénalisant la prétendue « propagande homosexuelle », qui avait protesté contre la participation de la « candidate » viennoise. En matière de propagande, il a été servi ! Quant à Christine Boutin, elle a fait part de son « malaise » après la victoire de Conchita, « image d’une société en perte de repères », selon elle. C’est plutôt Christine qui a perdu les pédales !

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don