La caricature de trop

Une association de La Villeneuve, à Grenoble, attaque France Télévisions pour un reportage sensationnaliste.

Léa Ducré  • 15 mai 2014 abonné·es

Une bande-son angoissante, des images de voitures en feu et une voix off qui menace au lieu de constater. Dès la première scène, le décor est planté. Un décor que les chaînes affectionnent tant qu’elles en ont fait un genre en soi : le reportage de banlieue. Mais, pour les habitants de La Villeneuve, à Grenoble – un quartier dit « sensible » –, le reportage d’« Envoyé

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société Police / Justice
Temps de lecture : 4 minutes