La médecine du travail harcelée

Défense d’établir un lien entre la pathologie d’un patient et ses conditions de travail ! Des praticiens révèlent ici comment des employeurs usent d’une faille juridique pour attaquer devant l’ordre des médecins les soignants trop sensibles à la souffrance des salariés. Une situation alarmante et qui prend de l’ampleur.

La sentence est tombée le 11 avril pour Jean Rodriguez, psychiatre au centre hospitalier public de Montfavet, près d’Avignon. Ce médecin, fondateur de la première consultation sur la souffrance psychique au travail, a écopé d’un blâme. Une sanction prononcée par la chambre disciplinaire du conseil de l’ordre des médecins du Vaucluse, à la suite d’une plainte déposée par Zôdio, une enseigne de décoration détenue par le groupe Mulliez. La condamnation concerne un « certificat médical qui fait le lien entre…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents