Les Klitschko interdits à la télé russe

Poutine ne voulait pas voir le grand favori, cadet des frères Klitschko, Vladimir.

Le championnat du monde de boxe poids lourds, qui se déroulait samedi, a été interdit à la télévision russe. Explication : le grand favori était le cadet des frères Klitschko, Vladimir. Et l’aîné, Vitali, l’une des figures en vue du soulèvement pro-européen de la place Maïdan, était évidemment dans son coin. La victoire par K.-O. de Vladimir contre un Australien a donné lieu sur le ring à un déploiement de drapeaux ukrainiens. Et, en plus, le combat avait lieu en Allemagne. Poutine ne voulait pas voir ça.
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Louis Mieczkowski, l'insaisissable

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.