Cohn-Bendit : le calice jusqu’à la lie

L'ancien porte-parole d'EELV a appelé les siens à « se ranger derrière » le conservateur Jean-Claude Juncker.
Politis  • 5 juin 2014
Partager :

Consternation chez les Verts. Leur ancien porte-parole Daniel Cohn-Bendit a appelé les siens à « se ranger derrière » le conservateur Jean-Claude Juncker, candidat à la présidence de la Commission européenne : « J’ai beaucoup de critiques à l’égard de Juncker, explique-t-il, mais cette fois-ci je conseille aux Verts d’assurer une majorité à Juncker, alors peut-être que nous pourrons faire évoluer la démocratie européenne. » Voter contre ses idées en espérant que cela favorisera leur avènement, la dialectique de Dany a servi à justifier tous les traités qui ont institutionnalisé le libéralisme. Jeune retraité du Parlement, il propose à ses anciens collègues de boire le calice jusqu’à la lie.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don