Sapin n’aime pas « le Capital »

Michel Sapin a reconnu n’avoir pas lu le best-seller de Thomas Piketty, le Capital au XXIe siècle .

Politis  • 12 juin 2014
Partager :

Recevant un groupe de journalistes économiques, Michel Sapin a reconnu n’avoir pas lu le best-seller de Thomas Piketty, le Capital au XXIe siècle (Seuil). Le livre, devenu un phénomène d’édition outre-Atlantique, montre pourtant l’énorme accroissement des inégalités dû au néolibéralisme mondialisé. Raison invoquée par le ministre des Finances : il serait en fait « trop gros, trop lourd » ! Il est toutefois regrettable que ce dernier ne s’intéresse pas au problème des différences chroniques et croissantes des revenus analysées dans cet ouvrage, comportant certes 970 pages. Mais, vu le motif avancé par le locataire de Bercy, on peut penser qu’il n’a pas lu non plus le Capital de Karl Marx, livre pourtant fondamental pour comprendre les mécanismes du capitalisme…

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don