Toubon a tout mauvais

Un sacré CV pour incarner le « Monsieur anti-discrimination » de la République !
Politis  • 19 juin 2014
Partager :

Mais quelle mouche a piqué Hollande ? Nommer Jacques Toubon Défenseur des droits a tout d’une hérésie. L’ancien homme de main du RPR, qu’il a dirigé durant les sombres années Chirac, a voté contre le projet de loi abolissant la peine de mort en 1981 et contre la dépénalisation de l’homosexualité l’année suivante. Il a défendu l’amnistie des commandos anti-IVG en 1995, s’est opposé au Pacs ensuite, et a soutenu le député homophobe Christian Vanneste. Un sacré CV pour incarner le « Monsieur anti-discrimination » de la République ! Son rayon « casseroles » est également bien fourni : alors garde des Sceaux, il a envoyé en 1996 un hélicoptère dans l’Himalaya pour mettre la main sur le procureur de l’Essonne, qui venait d’ouvrir une information judiciaire contre Xavière Tiberi… Promu chargé de mission « sur les défis de la révolution numérique » sous Sarkozy, reconduit par Hollande, Toubon s’est aussi illustré pour ses notes de frais hallucinantes (19 000 euros de taxis en cinq mois, ça fait cher la course !) alors qu’il n’a produit… aucun document. Toubon, Défenseur des droits ? Il risque de défendre surtout les siens.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don