Expertises accablantes pour le rail libéralisé

Deux rapports d’expertise épinglent sévèrement « un état de délabrement jamais vu par ailleurs » de l’aiguillage qui a provoqué le déraillement de Brétigny-sur-Orge en 2013.

Les deux rapports d’expertise remis aux juges d’instruction le 7 juillet épinglent sévèrement « un état de délabrement jamais vu par ailleurs » de l’aiguillage qui a provoqué le déraillement meurtrier de Brétigny-sur-Orge en 2013, ainsi qu’une « maintenance défaillante », alors que la plupart « des anomalies étaient connues de la SNCF ». Ce constat n’étonne pas les cheminots, qui ont mené une grève dure contre la réforme ferroviaire portée par le gouvernement. Depuis plusieurs années, la sonnette d’alarme…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents