La bévue d’Haziza

il a tweeté une photo montrant un manifestant menaçant un policier de sa matraque, prétendument à Sarcelles. Las, la photo a été prise en Iran en juin 2009.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Journaliste sur la chaîne parlementaire, Frédéric Haziza a une double vie. Il occupe ses loisirs à militer en faveur de la politique israélienne. Mais le zèle le fait parfois trébucher. Ainsi, après la manifestation pro-palestinienne du 19 juillet à Sarcelles, il a tweeté une photo montrant un manifestant menaçant un policier de sa matraque. Le commentaire d’Haziza : « Un “pacifiste” pro-Hamas en pleine action contre un fonctionnaire de police à Sarcelles. » Las, la photo a été prise en Iran en juin 2009, lors de manifestations étudiantes hostiles à Ahmadinejad… Pris la main dans le pot de confiture, Haziza a plaidé la maladresse : « J’ai cliqué sur la mauvaise photo », a-t-il prétendu. C’est bien le problème.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents