Un parti de mauvais payeurs

284 députés, sénateurs et eurodéputés UMP sur 350 rechignent à s’acquitter de leur cotisation d’élu.
Politis  • 3 juillet 2014
Partager :

Selon une information du Parisien (29 juin), 284 députés, sénateurs et eurodéputés UMP sur 350 rechignent à s’acquitter de leur cotisation d’élu. S’ils ne peuvent s’affranchir de régler leur cotisation au groupe (250 euros par mois prélevés directement sur leur indemnité représentative des frais de mandat) et acceptent de régler l’adhésion annuelle à l’UMP (60 euros pour un élu), ces grands élus se font tirer l’oreille quand il s’agit de leur cotisation mensuelle au parti (150 à 250 euros). Tant d’individualisme n’est pas surprenant dans un parti qui vante la réussite individuelle. Mais, quand ce parti est plombé par une dette de 50 millions d’euros et que ses militants commencent à suivre le mauvais exemple de leurs élus, rien ne va plus.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don