Christian Paul : « Nous ne sommes pas condamnés à échouer »

Les frondeurs ne se voient pas comme une force d’opposition, assure Christian Paul, tout en demandant un changement de ligne politique.

Après avoir présenté dans un amphi bondé l’appel en forme de manifeste du collectif Vive la gauche, destiné à appuyer les députés frondeurs, Christian Paul nous a livré son état d’esprit et celui de ses amis. Comment analysez-vous le gouvernement Valls 2 ? Christian Paul : Il est né dans des conditions d’une grande brutalité, avec le départ de deux ministres emblématiques de ces deux dernières années, Arnaud Montebourg, qui a contribué à réinventer une politique industrielle, et Benoît Hamon, à l’Économie…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Solastagie, le spleen de la nature perdue

Culture accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents