Crispation à Matignon

Passe d’armes entre Martine Aubry et Manuel Valls autour de la politique économique.

Passe d’armes entre Martine Aubry et Manuel Valls. Dimanche 7 septembre, la maire de Lille a déclaré vouloir faire des propositions au gouvernement, sur la « politique économique dans les semaines qui viennent », au profit de la croissance. Depuis la fête de l’Unità, à Bologne, Manuel Valls a répliqué qu’il n’y avait pas la place « pour les petites querelles », avant de brandir la sempiternelle menace du FN : « Elle est où l’alternative ? Si on ne fait pas attention, l’alternative en 2017 sera la droite…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.