Dopage pour tous

Trois nouveaux cas de dopage très encombrants pour l’équipe Astana de Vincenzo Nibali, vainqueur de la dernière édition.

Tandis que les organisateurs du Tour de France viennent à peine de dévoiler le parcours de la prochaine Grande Boucle, voilà trois nouveaux cas de dopage très encombrants pour l’équipe Astana de Vincenzo Nibali, vainqueur de la dernière édition. En l’espace de deux mois, les frères Maxim et Valentin Iglinskiy ont été déclarés positifs à l’EPO et Ilya Davidenok contrôlé positif aux stéroïdes anabolisants. L’Union cycliste internationale (UCI) a ouvert une enquête sur « l’encadrement et la politique…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents