L’ultimatum du PRG

Manuel Valls devra-t-il procéder à un nouveau remaniement ?
Politis  • 16 octobre 2014
Partager :

Manuel Valls devra-t-il procéder à un nouveau remaniement ministériel ? Le Premier ministre y sera contraint si le PRG, qui compte trois ministres, met sa menace à exécution. Le petit parti de Jean-Michel Baylet a en effet adressé à l’Élysée et à Matignon un ultimatum réclamant, avant le vendredi 17 octobre, la signature d’un nouvel accord de gouvernement. Dernier allié du PS, il demande notamment « une gouvernance partagée de la France », l’abandon de la suppression de la première tranche de l’impôt sur le revenu, la suppression des quatre mesures de politique familiale inscrites dans le PLFSS, la conservation de 54 départements (et non 15), ainsi qu’une réforme constitutionnelle marquant une reparlementarisation. Au PS, on ne croit guère à cette rébellion, qui ne serait motivée que par l’échec de Baylet aux sénatoriales. C’est pas gentil de douter que ses alliés puissent avoir des convictions.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don