Pour BHL, « Valls a des couilles »

Pour sa pièce Hôtel Europe, il a bénéficié d’une promotion de choix.

Pour sa pièce Hôtel Europe, Bernard-Henri Lévy a bénéficié d’une promotion de choix. Après Nicolas Sarkozy et Carla Bruni, mais un jour avant François Hollande, c’est Manuel Valls qui est allé assister à une représentation, accompagné de son épouse, Anne Gravoin. Le Premier ministre est même monté sur scène pour dénoncer « la montée des populismes et de l’antisémitisme ». L’islamophobie et le bombardement sur Gaza n’étaient, semble-t-il, pas au programme. D’autant plus que, le même soir, c’est le président…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Debout les festivals !

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.