La femme, cette fleur fragile

Traiter la femme en égale de l’homme est contraire à la « nature humaine », selon Recep Tayip Erdogan.
Politis  • 27 novembre 2014
Partager :

Traiter la femme en égale de l’homme est contraire à la « nature humaine », selon Recep Tayip Erdogan. Le président turc a ainsi déclaré le 24 novembre : « Vous ne pouvez pas demander aux femmes de faire tous les types de travaux qu’un homme fait, […] vous ne pouvez pas leur demander de sortir et de creuser le sol, c’est contraire à leur nature délicate. » Et de rappeler que l’islam « a défini une place pour les femmes : la maternité ». Une occupation parfaite car, comme chacun le sait, la maternité ce n’est que luxe, calme et volupté.

Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don