Lorsque Cambadélis singe Mitterrand

Michel Soudais  • 6 décembre 2014 abonné·es
Lorsque Cambadélis singe Mitterrand
© Photo et prise de son: Michel Soudais

Le Parti socialiste a conclu ses Etats généraux , samedi après-midi, à Paris, sous la protection des CRS appelés en nombre pour empêcher quelques dizaines de chômeurs et précaires de pénétrer

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 1 minute