Le père Noël est passé pour les recteurs

Alors que, austérité oblige, le salaire des fonctionnaires est gelé depuis cinq ans, ces trente happy few gagneront royalement quelque 10 000 euros de plus par an.
Politis  • 8 janvier 2015
Partager :

Le 23 décembre, les recteurs d’académie de l’Éducation nationale ont trouvé une sacrée surprise sous le sapin : un décret augmentant leur prime de manière considérable. Alors que, austérité oblige, le salaire des fonctionnaires est gelé depuis cinq ans, ces trente happy few gagneront royalement quelque 10 000 euros de plus par an. Leur prime fixe passe en effet de 15 200 euros à 25 620 euros. Part variable comprise, elle pourra même atteindre la somme enviable de 37 140 euros ! Une mesure de rattrapage de leurs salaires, trop bas depuis des années, a justifié la ministre Najat Vallaud-Belkacem. Les profs payés au lance-pierre et autres éternels vacataires de l’Éducation nationale n’ont pas bénéficié de la même sollicitude… Étonnant, non ?

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don