Les patrons voteront-ils Le Pen ?

Un scénario « commence à prendre corps, curieusement, dans les milieux économiques », assure le journaliste Éric Le Boucher.

Un scénario « commence à prendre corps, curieusement, dans les milieux économiques », assure le journaliste Éric Le Boucher dans les Échos (18 décembre). Dans un accès de « çavapétisme », une thèse qui consiste à croire que « du chaos renaîtra une France devenue normale », ils en viennent à souhaiter la victoire de Marine Le Pen en 2017. « Comme elle mettrait la France à genoux […], elle ne tiendrait pas six mois, explicite notre chroniqueur, bien introduit dans ces milieux. Le paysage politique pourrait…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.