La tata flingueuse de Mantes-la-Jolie

Au conseil municipal de Mantes-la-Jolie, on pratique au moins le meurtre symbolique.
Politis  • 26 février 2015
Partager :

Au conseil municipal de Mantes-la-Jolie, on ne tue pas mais on pratique au moins le meurtre symbolique. Lors de la séance du 9 février, une conseillère UMP a fait le geste de mettre en joue une élue du groupe Ensemble pour une gauche citoyenne, pendant que celle-ci intervenait sur la sectorisation des écoles. Ce qui a, comme on l’imagine, provoqué l’indignation d’une partie du public et suscité l’émotion de la victime virtuelle. Virtuelle, car, que l’on se rassure, il n’y a pas eu de blessé dans cette séance de mime d’un goût douteux. Si ce n’est la tradition républicaine et la démocratie.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don