La tata flingueuse de Mantes-la-Jolie

Au conseil municipal de Mantes-la-Jolie, on pratique au moins le meurtre symbolique.

Au conseil municipal de Mantes-la-Jolie, on ne tue pas mais on pratique au moins le meurtre symbolique. Lors de la séance du 9 février, une conseillère UMP a fait le geste de mettre en joue une élue du groupe Ensemble pour une gauche citoyenne, pendant que celle-ci intervenait sur la sectorisation des écoles. Ce qui a, comme on l’imagine, provoqué l’indignation d’une partie du public et suscité l’émotion de la victime virtuelle. Virtuelle, car, que l’on se rassure, il n’y a pas eu de blessé dans cette…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.