Plutôt la Bundesbank que la Bundeswehr !

Avec 1,3 % du budget allemand consacré à la Défense, l’ennemi d’hier ne risque plus de nous piquer l’Alsace-Lorraine !

Pour affirmer sa puissance, l’Allemagne compte davantage sur la Bundesbank que sur la Bundeswehr. Celle-ci ne semble plus vouée qu’à la parade. « Son manque de matériel est tel que, lors d’un récent exercice avec des forces de l’Otan, les soldats ont masqué l’absence de mitrailleuses sur leurs véhicules en en faisant de fausses en bois », rapporte Slate.fr (22 février). En septembre, la ministre de la Défense reconnaissait que plus d’un tiers des avions de chasse étaient cloués au sol. Sans parler des…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.