Cauchemar en cuisine

Des employés du restaurant Ledoyen ont engagé des poursuites contre lui et son second devant les prud’hommes « pour violences et harcèlement ».
Politis  • 19 mars 2015
Partager :

Béchamel infernale pour la gastronomie française. Des employés du restaurant Ledoyen, dirigé par Yannick Alléno, ont engagé des poursuites contre lui et son second devant les prud’hommes « pour violences et harcèlement ». Cette plainte en suit une autre contre Joël Robuchon (et encore son second), mis en cause par un commis dans son établissement bordelais pour « harcèlement moral » et autres actes dégradants. Les témoignages livrent humiliations, réflexions sexistes, coups et supplices. Si les deux grands chefs nient et restent présumés innocents, si ces pratiques sont coutumières, pour la première fois des sans-grades portent ces faits en justice. Coïncidence ironique : dans la rubrique Totem de son dernier numéro, le Monde Magazine consacre un article au… fouet de Yannick Alléno, « un modèle lambda en Inox, dit-il, que je retrouve dans toutes mes cuisines, avec un manche en plastique pour une meilleure préhension ».

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don