Iran : Net recul des droits de l’homme

Au moins 753 personnes ont été exécutées en 2014.

Politis  • 19 mars 2015
Partager :

Recrudescence des exécutions, emprisonnement des journalistes et des militants, discriminations envers les femmes et les minorités… Rapporteur spécial de l’ONU, Ahmed Shaheed a dressé, lundi 16 mars, un sombre tableau de la situation des droits de l’homme en Iran, à l’occasion de la présentation de son rapport à Genève. Au moins 753 personnes ont été exécutées en 2014 ; la moitié pour trafic de drogue, ce qui est « contraire aux normes internationales en matière de peine de mort », a souligné Shaheed. Tandis que les négociations sur le nucléaire iranien entrent dans une phase décisive, il a plaidé en faveur du maintien de la pression sur Téhéran pour que les Iraniens ne soient pas les grands perdants de ces pourparlers, « dans le pays qui exécute le plus au monde par habitant ».

Monde
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don