Mme Le Pen et les agents d’entretien

Un mépris de classe collant mal avec l’image de défenseur du petit peuple qu’elle se donne.
Politis  • 5 mars 2015
Partager :

En visite au Salon de l’agriculture, le 26 février, Marine Le Pen a plaidé contre « l’inflation de normes » et réclamé « du respect pour l’agriculture ». Non sans ajouter que « les agriculteurs ne sont pas des agents d’entretien […], c’est notre souveraineté alimentaire, c’est la qualité de nos produits, une grande puissance économique ». Les agents d’entretien auront sûrement apprécié cette comparaison un brin dédaigneuse de la présidente du Front national, qui trahit un mépris de classe collant mal avec l’image de défenseur du petit peuple qu’elle se donne.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don